les aides financières de la SPGE pour l’entretien de votre SEI

assainissement - généralités 28 février 2023

Afin de garantir l’entretien régulier des systèmes d’épuration individuels, il est désormais obligatoire de souscrire un contrat d’entretien auprès d’un prestataire d’entretien enregistré auprès de la SPGE, indépendamment de la taille du système. Bonne nouvelle : la SPGE intervient sur le montant de cet entretien…

Vous devez installer ou mettre en conformité votre SEI ?

un contrat d’entretien, oui mais pourquoi?

En tant que propriétaire d’une habitation dotée d’un système d’épuration individuelle, vous êtes responsable de l’entretien régulier de ce système. Pour cela, vous devez souscrire un contrat d’entretien avec un prestataire d’entretien enregistré auprès de la SPGE.

Le contrat doit couvrir les tâches suivantes:

– Prise de connaissance de la date de la dernière vidange des boues.
– Prise de connaissance de la date et du contenu du dernier rapport d’entretien.
– Contrôle fonctionnel de tous les composants électromécaniques.
– Vérification de l’état des conduites et raccords : eau, air, boues.
– Vérification de l’absence de colmatage des différents filtres, massifs et supports.
– Vérification de l’état de bon fonctionnement des organes de distribution et de répartition sur les filtres.
– Vérification du bon état de propreté du dispositif de contrôle et du départ des drains.
– Vérification de l’état de la végétation (densité, nécessité de faucardage,…).
– Mesure de la teneur en oxygène des bassins aérés.
– Mesure de la DCO sur site avec un système adapté à la gamme de concentration prévue.
– Contrôle visuel et olfactif de l’eau traitée en sortie du système d’épuration individuelle.
– Vérification d’absence d’accumulation de boues et de flottants dans le décanteur secondaire.
– Vérification de la hauteur précise des boues dans le compartiment de stockage avec la fixation du délai pour le déclenchement d’une procédure d’évacuation des boues par un vidangeur agréé.
– Relevé du totalisateur de fonctionnement et des alarmes.
– Réalisation des travaux de nettoyage d’ordre général et des mesures correctives nécessaires.
– Le remplacement des pièces d’usure normale couvrant la période entre deux entretiens.

entretenir oui…mais à quelle fréquence?

La fréquence minimale des entretiens dépend de la taille du système d’épuration.

  • la taille de votre SEI est en dessous ou est égale à 20EH : l’entretien aura lieu tous les 18 mois
  • la taille de votre SEI est situé entre 21 et 99 EH : l’entretien aura lieu tous les 9 mois
  • la taille de votre SEI est égale ou supérieure à 100 EH : l’entretien aura lieu tous les 4 mois

et surtout à quel prix?

Le prix fixé par eloy dépend du type de SEI (micro-station, filtre-compact) et de la taille de celui-ci.

Il comprend :

  • le déplacement du technicien
  • l’entretien du SEI
  • l’échantillonnage de l’eau et les tests sur celle-ci
  • le remplacement des pièces d’usure (filtre, membranes, pile, …)

En étant inscrit à la SPGE via la plateforme www.spge.be/gpaa, vous pouvez bénéficier d’aides financières sur l’entretien de votre SEI :

SEI de 4 à 19 EH : 150 € HTVA
SEI de 20 EH : 187.50 € HTVA
SEI de + de 20 EH : sur demande*

* Vous pouvez adresser votre demande directement à notre « coordinatrice commerciale » Valentine Angenot à l’adresse e-mail suivante : [email protected]

et donc sur ma facture?

Eloy, certifié par la SPGE, pratique le tiers-payant sur votre facture d’entretien. Ceci signifie que nous déduisons le montant de l’intervention financière de la SPGE du montant total de votre facture d’entretien. Pratique et facile !

Votre facture sera envoyée par courriel après votre entretien.

alors comment inscrire votre SEI à la SPGE?

Les démarches sont simples et on vous les explique dans un autre article.