l’entretien d’une micro-station oxyfix® en 10 étapes

10 janvier 2024

Entretenir sa micro-station oxyfix®, c’est le réflexe malin pour offrir durabilité et performances à votre solution de traitement des eaux usées.

Découvrez comme se déroule cet moment important pour vous et votre l’oxyfix®

Vous hésitez à entreprendre des travaux pour récupérer et réutiliser vos eaux pluviales ?

pourquoi réaliser l’entretien de ma micro-station?

L’entretien de votre système d’épuration individuel est crucial pour la protection de l’environnement. C’est la raison pour laquelle la SPGE l’a rendu obligatoire en Wallonie.

Une micro-station telle que l’oxyfix® est un microcosme qu’il faut surveiller afin de réagir au moindre changement qui pourrait avoir un impact sur ses performances et donc sur votre sol et les nappes phréatiques dont elles dépendent.

L’entretien, c’est aussi un moment d’échanges pour former, corriger et sensibiliser à la bonne utilisation de l’oxyfix®…

à quelle fréquence doit-on entretenir sa micro-station?

La fréquence minimale des entretiens dépend de la taille du système d’épuration :

  • unité d’épuration individuelle (< ou = 20 EH) : 18 mois
  • installation d’épuration individuelle (entre 20 et 100 EH) : 9 mois
  • station d’épuration individuelle (> ou = 100 EH) : 4 mois

étape 0 : la préparation de votre terrain pour l’entretien

Vous avez reçu notre appel et nous avons planifié votre entretien? Le jour qui précède notre venue, préparez le terrain pour faciliter le travail de notre technicien.

Garantissez l’accès à la micro-station oxyfix® et à son surpresseur, libérez les trapillons, gardez vos animaux en sécurité, …

Autant de petits gestes qui feront gagner du temps et qui feront très certainement plaisir à votre technicien.

étape 1 : vous rencontrer

Parce que vous vivez au quotidien avec votre micro-station oxyfix®, il est important pour nous que vous nous fassiez part de vos impressions ou de vos constatations.

Elles vont aider votre technicien dans son travail d’analyse.

étape 2 : le dossier

Un dossier bien ficelé retrace l’historique de votre micro-station oxyfix®. C’est grâce à lui que votre technicien s’informe des dernières actions menées sur votre produit d’épuration.

Toujours utiles quand il s’agit de poser un diagnostic en cas de pépin mais aussi en cas de revente de votre bien.

étape 3 : ouverture de la micro-station

Une fois les couvercles enlevés, le technicien possède une check-list d’observations à réaliser. Elles sont un bon indice de la santé générale de votre micro-station oxyfix®.

Et pendant qu’on y est, il va aussi nettoyer les couvercle pour garantir leur étanchéité.

étape 4 : vérifications

Le technicien va ensuite vérifier de nombreux éléments de votre micro-station oxyfix® :

  • présence d’odeur, de flottant ou de mousse dans les différents compartiments ?
  • absence de colmatage des différents filtres, massifs et supports
  • bon bullage du réacteur
  • fonctionnement du dispositif de recirculation des boues (airlift/pompe)
  • état des conduits et des rapports

étape 5 : la prise d’échantillons

Obligatoire en Belgique, une prise d’échantillon des eaux de sortie est exigée par la SPGE. Elle démontrera l’efficacité de votre micro-station oxyfix® ou permettra des ajustements d’usage grâce aux résultats récolés.

étape 6 : les mesures

En plus de cette prise d’échantillons, le technicien va mesurer :

  • le pH & la température du réacteur
  • le taux d’oxygène dissout  dans le réacteur
Capture d’écran 2024-01-10 112241

étape 7 : les éléments déportés

Les éléments déportés tels que le surpresseur ou le boitier d’alarme sont souvent situés dans un garage ou une buanderie.

Le technicien va tout d’abord relevé les alarmes qui se seraient enclenchées depuis le précédent entretien.

Il va ensuite entretenir le surpresseur :

  • remplacement du filtre
  • remplacement éventuel des membranes
  • vérification du voyant d’alarme
  • vérification éventuelle de la pression d’air

étape 8 : le dossier, toujours le dossier

Eh oui ! Nous l’avons déjà dit, le dossier de votre micro-station oxyfix® est vital pour un bon suivi de celle-ci.

Le technicien va :

  • vérifier que la check-list est complète
  • prendre et ajouter des photos
  • encoder toutes les remarques
  • envoyer le tout à la SPGE

étape 9 : l’analyse de l’eau

Nous analysons l’échantillon d’eau avant d’envoyer les résultats à la SPGE. Grâce à eux, nous pouvons vérifier que votre micro-station préserve efficacement l’environnement.

Si les résultats sont en dessous des attentes, nous prévoyons une visite pour analyser d’où vient le problème et y apporter une solution rapide et efficace.

étape 10 : le rapport de visite

Vous recevez le compte-rendu de la visite de votre technicien par mail avec tous les commentaires, observations et recommandations post entretien.

Et en plus, on vous donne quelques conseils pour prendre soin de votre micro-station oxyfix® jusqu’au prochain entretien

le contrat d’entretien

Envie de garantir longévité et performances à votre micro-station oxyfix®?

Soucieux de votre tranquillité d’esprit et de la sécurité de votre portefeuille?

Souscrivez à un contrat d’entretien auprès de nos opérateurs certifiés !