ça veut dire quoi être classé B125?

ça c'est du eloy 30 janvier 2023

Quand on installe quelque chose dans son habitation, on espère toutes et tous que ce quelque chose sera fiable et résistant. Nous sommes fiers de revendiquer la qualité de nos cuves et mettons régulièrement la norme B125 PTV 114 en avant…Mais finalement, être classée B125 pour une cuve, ça veut dire quoi?

Vous hésitez à entreprendre des travaux pour récupérer et réutiliser vos eaux pluviales ?

à l’origine…une classification routière 

Piste cyclable, trottoir, chemin, route, autoroute, pont, … Peu importe le moyen de transport, les chemins que nous empruntons doivent être aptes à nous recevoir, nous et notre fidèle destrier. Afin d’éviter que les ouvrages sur lesquels nous circulons ne se détériorent mais surtout pour éviter tout accident, une classification a été mise en place en fonction de la charge qu’ils sont susceptibles d’accepter.

  • Les zones susceptibles d’être utilisées exclusivement par des piétons et des cyclistes sont classées A15
  • Les zones piétonnes ainsi que les zones de passage de véhicules en dessous de 3.5t (aires de stationnement, allées, …) sont classées B125 
  • Les zones qui supportent un trafic occasionnel et à faible allure de véhicules (accotements, trottoirs, parking couverts, …) sont classées C250
  • Les zones de roulage pour les véhicules de tous types (routes, chaussées, …) sont classées D400

la classe de résistance B125

La classe de résistance et de charge B125 PTV 114 est donc une classification standard utilisée pour les systèmes de passage de véhicules légers. Cette classification est importante car elle définit les exigences minimales de performance et de sécurité pour les systèmes de passage de véhicules légers utilisés dans les zones publiques et les zones privées telles que les allées de circulation, les sorties de garage ou les places de parking individuelles.

Initialement, les objets classés B125 étaient du type : trapillons, couvercles, caniveaux, voies d’évacuation des eaux, …

Par prolongation, cette classification a été étendue à certains ouvrages enterrés tels que des cuves de récupération d’eau de pluie ou des systèmes d’assainissement individuels (SEI).

B125…mais 125 quoi?

Les systèmes de passage de véhicules légers de la Classe B125 doivent être en mesure de résister à une charge d’essai verticale de 125 kN ce qui correspond à 12,5 tonnes. Cette charge garantit que le système de passage peut supporter le poids de la plupart des véhicules légers sans subir de déformations ou de dommages structurels.

Cela s’applique évidemment aux éléments et dispositifs de fermeture de la voirie que nous avons décrits ci-dessus. Mais qu’en est-il de votre cuve?

La résistance demandée n’est évidemment pas la même que pour un objet de faibles dimensions comme un trapillon mais poursuit le même objectif : résister sans se déformer ou subir de détérioration au passage d’un véhicule léger. Dans le cas d’une cuve B125 PTV 114, elle doit résister à une charge d’essai verticale de 45kN.

Cette différence s’explique par la nature même de nos cuves. Rappelez-vous : à l’origine ces tests étaient réalisés sur des éléments en fonte. Ces éléments se brisent lorsqu’ils sont soumis à une trop forte pression.

Nos cuves étant en béton fibré hautes performances, elles ont quant à elles une capacité de flexion (que l’on appelle techniquement la ductilité) qui leur est propre. Elles sont donc testées avec des pressions différentes qu’un élément en fonte.

ma cuve est-elle B125?

Voici les produits eloy classés B125  :

  • Tous les formats oxyfix® sauf l’oxyfix® 17EH
  • Tous les formats x-perco®
  • Tous les formats waterfix® sauf la waterfix® de 7500l
  • Tous les formats waterbuffer® sauf le waterbuffer® de 7500l

 

pas besoin de dalle de répartition

On vous conseille de placer une dalle de répartition si votre cuve est située dans votre allée, votre garage ou sous votre place de parking habituelle? Refusez !

Votre cuve est tout à fait apte à supporter le poids de votre véhicule si celui-ci fait moins de 3.5t. La réalisation d’une dalle de répartition serait alors un surcoût non nécessaire à votre chantier. De l’argent qui aura largement sa place ailleurs dans vos projets de construction ou de rénovation…

Dernière précision : anticipez néanmoins l’utilisation du passage en question. Le camion citerne de votre fournisseur de mazout va-t-il y passer? Allez-vous passer régulièrement avec une remorque chargée de bûches ou autres?