le traitement des eaux usées de la restauration,

assainissement – projets sur mesure 25 juillet 2023

Portée à ébullition, utilisée en bain-marie, vaporisée ou émulsionnée, l’eau est à la source des délicieux plats que vous pouvez déguster dans un restaurant. Derrière le rideau, c’est elle qui se charge de maintenir la vaisselle, les cuisines et la salle bien propres.

Mais qui se charge de garder l’eau la plus propre possible?

Vous devez installer ou mettre en conformité votre ANC ?

pourquoi traiter les eaux usées d’un restaurant?

En cuisine, en salle, dans les sanitaires, les eaux usées d’un restaurant sont chargées de différents polluants qui peuvent avoir des conséquences dramatiques sur l’environnement :

  • les eaux de cuisson : elles déséquilibrent le milieu récepteur via la production massive de bactéries et vont rendre les huiles et les graisses solubles dans l’eau, ce qui augmente le risque de mauvais traitement.
  • les eaux de vaisselle : elles contiennent des détergents, des tensioactifs mais également des huiles et des graisses qui sont toxiques pour la faune et la flore.
  • les solides organiques : en fermentant, ils produisent du sulfure d’hydrogène (H2S) et du méthane.
  • les eaux des sanitaires : les toilettes d’un restaurant génèrent des eaux noires et de nombreux solides qui y sont jetés. Comme à la maison, ces pollutions doivent être traitées.
  • les eaux de nettoyage : des détergents et produits composés de tensioactifs sont utilisés. Ils provoquent la formation de mousses, réduisent la teneur en oxygène dissout dans l’eau et affectent la qualité des sols.

 

pourquoi traiter les graisses et les huiles d’un restaurant

Le gras, c’est la vie ! Il transmet la chaleur aux aliments tout en leur donnant du goût. C’est pourtant le premier polluant à traiter quand on parle d’assainissement des eaux usées d’un restaurant.

Pour l’environnement, les graisses et huiles de cuisson ont un effet dévastateur. Outre les obstructions qu’elles peuvent provoquer, elles sont surtout difficilement biodégradables. Les graisses et huiles doivent impérativement être retirées avant traitement des eaux.

une solution d’assainissement pour tous les restaurants

Les évolutions de nos modes de vie ont poussé la restauration à constamment s’adapter aux envies et besoins des consommateurs. De cette adaptation est née une typologie de la restauration :

  • la restauration traditionnelle : restaurants classiques, brasseries, hôtels, …
  • la restauration de collectivité : entreprises, séniories, écoles, casernes, …
  • la restauration rapide : burger, pizza, grill, santé, …
  • la restauration gastronomique

Pourquoi est-ce important? Car chaque restaurant est particulier et génère des eaux usées particulières. Avant d’assainir ses eaux usées, il faut donc analyser précisément de quoi celles-ci sont composées.

les eaux usées de restauration : des eaux particulières

Avant de choisir la bonne solution de traitement des eaux usées pour un restaurant, nous analysons le fonctionnement de celui-ci. De nombreux critères orientent notre choix :

  • le volume d’eau nécessaire à chaque préparation
  • la nature des plats et leur teneur en graisses et huiles
  • les heures d’ouverture et d’activité
  • le nombre de tables
  • la nature et la fréquence des vaisselles et nettoyage
  • le passage aux sanitaires

pourquoi faut-il prétraiter les eaux usées de restaurant?

La phase de prétraitement se déroule avant le rejet des eaux usées vers le réseau d’assainissement collectif (quand cela est imposé) ou avant le traitement individuel des eaux. Cela veut donc dire que les eaux doivent être équilibrées avant de pouvoir correctement être traitées.

Tous les éléments de prétraitement eloy ne se retrouveront pas forcément dans la filière proposée comme solution.

les dégraisseurs pour le prétraitement des eaux usées de restaurant

Les huiles et des graisses peuvent dégrader fortement une solution d’assainissement, qu’elle soit collective ou individuelle. Le traitement des graisses est un prétraitement indispensable pour la suite du traitement des eaux usées d’un restaurant. Le choix du modèle de dégraisseur se fait sur base de la charge graisseuse des eaux usées mais également la variation de celle-ci.

Deux types de dégraisseurs existent :

  1. Dégraisseur statique : il va opérer une séparation physique des graisses et des huiles. Cette opération est réalisée grâce au choc thermique entre l’eau tiède/chaude chargée en graisses/ huiles et les eaux plus froides déjà contenues dans le dégraisseur. Au contact, les graisses/huiles se figent et remontent à la surface et sont piégées dans le volume de stockage du dégraisseur.
  2. Dégraisseur aéré : il fonctionne de la même manière à une nuance près : de l’air est insufflé dans le fond de la cuve pour améliorer son efficacité. Les huiles entourent les bulles pour remonter avec elles à la surface. De plus, l’air change la densité de l’eau  et permet une séparation plus aisée et plus performante des matières légères et lourdes.

le débourbeur pour le prétraitement des eaux usées de restaurant

Que ce soit des déchets biodégradables venant des cuisines (épluchures, os, …) ou des déchets peu/pas biodégradables venant des sanitaires (lingettes, serviettes, …), tous ces solides doivent être piégés. Le processus de débourbage va permettre la séparation des matières solides et
flottantes de l’eau usée. Il peut également être placé pour protéger les solutions de pompage qui se trouvent dans le module suivant. Le débourbage peut être réalisé soit dans un module à part ou directement dans le dégraisseur en fonction de la typologie du restaurant.

la fosse tampon pour le prétraitement des eaux usées de restaurant

La fosse tampon va permettre d’homogénéiser la qualité et la température des eaux provenant de votre restaurant tout en maîtrisant le débit d’eau à traiter par la solution en aval. Particulièrement indiqué pour des restaurants à fortes variations hydrauliques, la fosse tampon va permettre de lisser l’afflux d’eau ainsi que sa contenance. La qualité des effluents présents dans la fosse tampon peut être garantie par un brassage et/ou une aération des eaux. L’installation d’une fosse tampon est optionnelle et appliquée aux seuls projets qui la nécessitent.

le traitement des eaux usées d’un restaurant avec la

Basée sur le principe du traitement par biomasse fixée immergée et aérée (procédé SAFF), la technologie oxyfix® fonctionne en trois phases :

  1. décantation primaire
  2. réaction biologique
  3. clarification

La technologie oxyfix® est la solution la plus couramment utilisée pour le traitement des eaux des cuisines de petites et moyennes capacités

Ses avantages : 

  • facilité d’exploitation
  • entretien rapide et aisé
  • optimisation énergétique
  • faible risque de panne

le traitement des eaux usées d’un restaurant avec la

Le procédé SBR (traitement biologique séquentiel) fonctionne de manière séquencée. Les opérations d’aération et de clarification se déroulent en alternance dans une seule cuve. L’eau est ensuite évacuée vers le milieu récepteur.

La technologie SBR est la solution la plus couramment utilisée pour le traitement des eaux des cuisines de collectivité ou intensives

Ses  avantages :

  • grande flexibilité de fonctionnement
  • surface au sol réduite
  • adaptations automatiques aux variations de charge
  • entretien aisé et peu onéreux

téléchargez la brochure sur l’assainissement des eaux usées pour la restauration

Parce qu’un site, c’est bien, une brochure, c’est mieux. Vous pouvez télécharger notre nouvelle brochure qui vous détaillera nos solutions pour le traitement des eaux usées en restauration.