quelle est la différence entre récupération et rétention (temporisation)

eau de pluie 11 mai 2023

La récupération et la rétention sont deux concepts clés de la gestion de l’eau de pluie. Ils sont radicalement différents et peuvent pourtant être complémentaires.

Vous devez installer ou mettre en conformité votre ANC ?

la récupération de l’eau de pluie

La récupération d’eau de pluie est le processus qui consiste à collecter et à stocker l’eau de pluie pour une utilisation ultérieure, généralement à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Cette eau peut être utilisée pour les toilettes, les machines à laver, l’irrigation et d’autres utilisations non potables. En récupérant l’eau de pluie, il est possible de réduire la dépendance envers les sources d’eau potable et de réduire ainsi la consommation d’eau.

la rétention de l’eau de pluie

La rétention d’eau de pluie consiste à stocker temporairement l’eau de pluie à l’endroit où elle tombe, comme sur le toit ou le sol, afin de permettre une infiltration lente dans le sol et de reconstituer la nappe phréatique. La rétention peut se faire via l’utilisation de toitures végétalisées, de système d’infiltration ou de bassin d’orage. La rétention d’eau de pluie permet de réduire l’impact des inondations et de préserver la qualité des cours d’eau, en évitant la pollution par les eaux de ruissellement.

deux techniques complémentaires?

Ces deux méthodes peuvent effectivement être combinées pour optimiser la gestion de l’eau de pluie. Par exemple, une partie de l’eau peut être récupérée pour un usage non potable tandis que le reste est retenu pour l’infiltration dans le sol. Cela permet d’optimiser l’utilisation de l’eau de pluie tout en contribuant à la limitation des risques d’inondation notamment.

Envie d'en savoir plus sur la gestion des eaux de pluie?