Une solution standardisée pour le  traitement des eaux usées en restauration rapide

9 December 2022

La restauration rapide est un secteur exigeant qui ne transige jamais sur l’hygiène et la qualité. Son fonctionnement particulier oblige à trouver des solutions innovantes pour le traitement de ses eaux de cuisine et de sanitaire. Notre département SMART propose une solution standardisée pour tous les acteurs du secteur.

le commanditaire : Burger King Belgique

Burger King est une des plus grandes chaînes de restauration rapide au monde. Elle compte plus de 15 000 restaurants dans plus de 100 pays. Ils se retrouvent majoritairement en Amérique du Nord mais également en Afrique et bien-sûr en Europe. La présence de Burger King en Belgique est relativement récente puisque l’enseigne est arrivée sur notre sol en 2017. Burger King possède actuellement près de 50 points de vente où les belges peuvent, entre autres, déguster le fameux Whopper, hamburger phare de la marque.
La cuisson de la viande à la flamme est une spécialité de Burger King, ainsi que ces nombreux snacks comme les Onion Rings ou encore les Chili Cheese Nuggets. Le restaurant franchisé de Saint-Georges-sur-Meuse est un établissement nouvellement construit en 2022. Comme tout nouveau bâtiment, il a été pensé pour impacter un minimum l’environnement notamment au niveau de ces rejets d’eaux usées.

la problématique : des eaux usées très spécifiques

L’activité d’un restaurant rapide, quel qu’il soit, génère des eaux usées particulières et spécifiques. Il faut donc bien analyser ces spécificités afin de les traiter individuellement et collectivement. Premièrement, la cuisine d’un établissement de restauration rapide tourne à plein régime durant la journée et la soirée. Particularité de ce type de restaurants, leur cuisine est nettoyée à fond deux fois par jour. La solution proposée doit donc pouvoir gérer un afflux soudain d’eaux chargées notamment résidus alimentaires biodégradables et en graisses animales et végétales… Et traiter ces eaux dans un très court laps de temps.

Deuxièmement, l’hygiène est déterminante pour ce type d’établissement et les détergents, savons et autres produits utilisés pour le nettoyage et la désinfection sont également des éléments à éliminer des eaux de rejet. Troisièmement, les sanitaires sont visités par de nombreuses personnes, des clients bien-sûr mais également le personnel et des quidams qui profitent des commodités offertes. Ces pollutions plus traditionnelles doivent également passer par la case assainissement.

Tout d’abord prévues pour être infiltrées, les eaux usées traitées sont renvoyées vers un réseau unitaire d’eau pluviale avant d’atteindre un bassin d’orage. Il est donc nécessaire de garantir des performances d’épuration hautes et constantes.

Ben Nabski, Construction Manager Belux Burger Brands Belgium, nous explique :
« Lors de la réalisation d’un nouveau restaurant, l’aspect environnemental et durable de sa réalisation est très important pour Burger King. Après une étude de marché des solutions de traitements des eaux usées, nous avons posé notre choix sur la société eloy water qui est reconnue depuis plus de 50 ans dans le domaine et qui possède une expertise dans le secteur de la restauration rapide. Notre nouveau restaurant de SaintGeorges ayant une localisation particulière avec un rejet obligatoire des eaux usées vers le réseau pluvial, la solution choisie devait allier durabilité et hautes performances. »

— Le fonctionnement et l'explications de la solution

1️⃣ Prétraitement séparé des eaux usées contenant de la graisse issue de la cuisine et du lavage des sols.

Ces eaux sont envoyées de manière gravitaire vers un dégraisseur aéré. Cette solution est idéale puisque l’aération permet aux eaux chaudes chargées en graisses animales et végétales de se refroidir et donc de figer ces dernières. De leur côté, les fines bulles favorisent l’agglomération des graisses ainsi que leur remontée vers la surface. Au final, le dégraisseur est plus compact et traite un volume plus important en des temps records.

2️⃣ Prétraitement des eaux usées issues des wc

Les eaux sont prétraitées à l’aide d’un débourbeur. Son objectif ? Veiller à retenir les déchets lourds tels que lingettes, tampons ou autres objets… qui ne devraient pas se retrouver dans les eaux.

3️⃣ Homogénéiser la qualité des eaux venant du dégraisseur et du débourbeur.

La qualité des effluents présents dans la fosse tampon sera garantie grâce à un brassage et une aération des eaux. Le rôle de cette fosse tampon est également d’assurer une gestion d’alimentation hydraulique optimale de la station d’épuration. Une fois tamponnées, les eaux sont ensuite envoyées vers la station d’épuration biologique grâce à l’action d’une pompe de refoulement.

4️⃣ Calibrer très précisément le débit d’alimentation de la solution d’assainissement

Les eaux transitent par une chambre qui va permettre d’éviter toute surcharge hydraulique. Le débit excédentaire est redirigé vers la cuve tampon.

5️⃣ Traiter les eaux usées

Les eaux sont ensuite déversées gravitairement vers une station d’épuration oxyfix® C-90 de 99 EH. Celle-ci fonctionne selon le procédé SAFF de traitement par biomasse fixée immergée et aérée. Ce procédé permet d’atteindre des performances d’épuration hors du commun grâce à un fonctionnement en trois phases : décantation primaire, réaction biologique et clarification.

— les avantages pour un établissement de restauration rapide

✔️ des charges polluantes prétraitées séparément

✔️ un dégraisseur aéré adapté à la restauration rapide

✔️ des performances redoutables pour un rejet sécurisé

✔️ une intégration paysagère parfaite

✔️ une gestion et un entretien simplifiés de la station

le travail accompli

Le premier défi était d’intégrer à l’environnement du restaurant les 7 cuves que compte la solution d’assainissement. Pour allier performances et discrétion, elles ont été installées sous le drive-in. Une position idéale puisque la technologie de la solution ne nécessite que deux entretiens par an. Une plus-value pour un restaurant qui tourne tous les jours de 10h30 à 23h.

La deuxième difficulté résidait dans la topographie du lieu et l’obligation de rejet dans un réseau unitaire d’eau pluviale. La filière oxyfix® proposée fonctionne de manière gravitaire, la moindre erreur de niveau lui aurait donc été fatale. Grâce à l’excellente collaboration entre le bureau d’étude et eloy water, le travail sur plan et sur le terrain ont pu être réalisés au millimètre près.

La pose des 7 cuves a été réalisée en une journée et les raccordements de la totalité de la filière ont été exécutés en 2 jours à peine. Une véritable prouesse qui correspond à « l’esprit restauration rapide ».

Ben Nabski, Construction Manager Belux Burger Brands Belgium, conclut :
« L’accompagnement d’eloy water est total : préparation du dossier, choix de la technologie et du dimensionnement, réunions de chantier constructives, accompagnement tout au long du projet jusqu’à la mise en service de la filière de traitement. Les délais de fabrication et de livraison ont été respecté malgré le timing chantier très court. Nous sommes très satisfaits de la coopération et de la solution eloy. »